Martin Parr & Tony Ray Jones
2 livres + carte signée + tote bag

100,00

OFFRE pack Photographie britannique

  • Le livre Early Works Martin Parr
  • Une carte postale de Martin Parr signée par l’artiste
  • Le livre Tony Ray Jones
  • Une carte postale de Tony Ray Jones
  • Un tote bag sérigraphié

Martin Parr. Early works
Format intérieur : 31 x 25 cm – 148 pages – Relié toile et photographie montée en cuvette
102 photographies noir et blanc
Texte de Jeffrey Ladd
Français
ISBN 979-1-0965-7510-7

Tony Ray Jones. Rétrospective
Format intérieur : 31 x 25 cm – 128 pages – Relié toile et photographie montée en cuvette
76 photographies noir et blanc
Texte de Liz Jobey
Français
ISBN 979-1-0965-7511-4

Catégorie :

Description

OFFRE SPÉCIALE PRÉVENTE Martin Parr Early Works et Tony Ray Jones

DERNIERS JOURS –> disponible jusqu’au 5 octobre

Rencontre avec Martin Parr à Paris Photo – stand galerie Clémentine de la Féronnière

(limitée à 100 exemplaires) comprenant :

  • Le livre Early Works Martin Parr
  • Une carte postale de Martin Parr signée par l’artiste
  • Le livre Tony Ray Jones
  • Une carte postale de Tony Ray Jones
  • Un tote bag sérigraphié

Martin Parr. Early Works.

Si l’œuvre couleur de Martin Parr a été maintes fois publié, c’est la première fois qu’un ouvrage réunit l’ensemble de son travail en noir et blanc, majoritairement réalisé pendant la décennie 1970. Le photographe prend le temps de plonger dans ses archives et nous dévoile cette surprenante collection d’images soigneusement choisies et éditées par ses soins. On y trouve déjà l’unique côté espiègle de son écriture dans une Angleterre surannée. Du pur Martin Parr. Un livre qui va rapidement se placer comme incontournable pour la bonne compréhension de l’œuvre de cet immense photographe documentaire. Il s’agit également du premier ouvrage réalisé par nos éditions en collaboration avec la Martin Parr Fondation de Bristol.

Figure clé du monde de la photographie, Martin Parr (né en 1952) est un photographe britannique, membre de Magnum Photos depuis 1994. Il vient d’ouvrir à Bristol, la Martin Parr Fondation, destinée à promouvoir l’image documentaire britannique, et qui exposera le travail de Tony Ray-Jones en octobre 2019.

Tony Ray Jones

Mort à trente ans, Tony Ray Jones a été l’un des photographes les plus marquants du siècle et son écriture photographique a laissé sa trace dans l’histoire de la photographie britannique. Martin Parr, fan inconsidéré de son travail, exhume les archives de ce photographe hurlubelu, qui traverse l’Angleterre dans les années 1960 à la recherche de ses alter-ego aussi décalés que saugrenus, avant de partir à New York où il devient proche de Garry Winogrand et Joël Meyerowitz. Une rétrospective en images attentivement sélectionnées et ordonnées par Martin Parr, accompagnée d’un imposant texte de Liz Jobey, qui replace le contexte de l’évolution de la photographie pendant ces années passionnantes.

Tony Ray-Jones est né en juin 1941 et décédé en mars 1972 et a laissé en une décennie une œuvre qui a marqué l’histoire de la photographie britannique. Elle a participé à l’évolution du médium qui s’est mis en place entre les années 1960 et les années 1970, alors que le photojournalisme déclinant poussa les photographes vers d’autres champs plus créatifs. Depuis sa mort, Ray-Jones incarne le symbole du photographe britannique indépendant, dont la vision artistique se place au-dessus d’un des considérations commerciales. Il est un photographe documentaire qui a su marquer son histoire par la force et le détail de son écriture photographique.