Guillaume Zuili | Memory Lane | Signé

36,00

Guillaume Zuili

Memory Lane

Textes de Christine Ollier et Julie Corteville

Anglais/français

144 pages

Couverture reliée toile, fer à dorer, photographie rapportée

Rayon Beaux-livres/Photographie 3691

Diffusion Harmonia Mundi

ISBN 979-10-96575-14-5

36 €

Catégorie :

Description

Guillaume Zuili – Memory Lane

« C’est en 2017 que je découvre Corbeil, où le festival l’Œil Urbain présente mon travail Smoke and Mirrors », commence Guillaume Zuili. « En arrivant dans la ville, l’architecture si particulière m’a saisi d’un coup. Des bâtiments industriels du début du siècle dernier étaient là, en plein centre-ville. Ils étaient magnifiques. La ville s’était construite autour des Moulins de Corbeil. C’est ainsi que l’idée de travailler sur un patrimoine industriel est née. Je suis parti du centre avec le Moulin comme cathédrale, puis j’ai élargi mon cercle à d’autres industries, qui ont marqué l’empreinte de cette ville. Notamment Helio qui est une gigantesque imprimerie. Et puis d’autres qui sommeillent avant de disparaître. Ou qui ont disparu et dont les traces sont encore là. »

Pour son deuxième recueil publié par la maison d’édition, Guillaume Zuili s’attaque à un nouveau territoire urbain, celui de Corbeil-Essonnes. À l’invitation du festival « L’Œil urbain », qui rassemble à chaque printemps les grands noms de la photographie contemporaine, il s’installe en résidence pour l’année 2019. Utilisant tour à tour une chambre photographique, un appareil moyen format et un Olympus Pen, il crée des images protéiformes, interprétations surréalistes d’un patrimoine urbain marquant la géographie d’un territoire. Les formes se succèdent et s’enchaînent au fil des pages, déroulant une histoire cinématographique à l’ambiance polar.

Deux textes en préface et post-face seront signés par Christine Ollier, historienne de l’art qui a présenté plusieurs fois le travail de Guillaume Zuili, ainsi que Julie Corteville, conservatrice en chef du patrimoine et à la direction du service Patrimoines et Inventaire d’île de France.

Guillaume Zuili

Né en 1965, Guillaume Zuili est un photographe français basé à Los Angeles. Membre de l’agence VU’, il travaille en Inde entre 1986 et 1995. Son œuvre photographique se dessine ensuite pour questionner la complexité des villes européennes à travers l’Histoire. En s’intéressant à la technique de la double exposition, il documente Berlin, Moscou, Paris, Prague et Lisbonne, se détachant déjà du réalisme. Dans cette même lignée de l’utilisation de techniques argentiques tout à fait singulières, il documente son obsession du mythe Américain. Avec L.A. Chromos, il traite en série les icônes américaines (chaque tirage subit un traitement Chromoskedasic qui en fait une pièce unique) telle la Ford 58 ou le sigle Coca-Cola. Il affine en parallèle son empreinte photographique, marchant vers l’abstraction du grain, dans les séries Smoke and Mirrors et San Pedro. Plus récemment, avec Urban Jungle, et lors de sa résidence dans le Perche ou à Corbeil-Essonnes, il combine l’usage de la chambre photographique et du mythique révélateur Lith, créant des images à l’esthétisme hors du temps.